en
Tous les articles
- Philanthropie

Comment réussir
le changement d'échelle ?
Un mécénat de compétences innovant au service des entreprises à impact positif

Scale Up, un programme né de l’association des Fondations Edmond de Rothschild avec l’ESSEC, accompagne les entreprises à impact positif dans leur croissance.
Les experts du groupe Edmond de Rothschild s’engagent aux côtés de ces entrepreneurs et proposent leurs conseils sur des questions de stratégie, de finance et de levée de fonds.

Partagez cet article :

Les entreprises à impact social se distinguent des entreprises « classiques » par leur raison d’être : apporter une réponse à une problématique sociale ou environnementale. Si elles s’appuient sur un modèle économique marchand, il ne s’agit que d’un moyen au service de leur mission d’impact.

Quel est l'objectif du programme Scale Up ?

L’ambition du programme est de permettre à ces entreprises, ayant prouvé leur viabilité économique et leur impact social, de changer d’échelle pour accroître leur nombre de bénéficiaires, diversifier leurs services et/ou toucher de nouveaux territoires. Le programme Scale Up représente l’opportunité pour ces entrepreneurs d’accéder pendant un an à des formations, à un accompagnement professionnel et à des réseaux d’experts et d’entrepreneurs engagés. Le programme se termine avec un « pitch », l’occasion pour les entrepreneurs de présenter leur projet de développement à de potentiels investisseurs. Comme le souligne Firoz Ladak, Directeur général des Fondations Edmond de Rothschild, « le programme Scale Up est à l’image de ce que font les Fondations Edmond de Rothschild depuis une dizaine d’années. Ces Fondations reposent sur trois piliers que sont l’inclusion, l’engagement social et les liens que nous créons entre différents secteurs de la société ».

Scale Up est à l’image de ce que font les Fondations Edmond de Rothschild : [...] l’inclusion, l’engagement social et les liens que nous créons entre différents secteurs de la société. end Firoz Ladak, Directeur général des Fondations Edmond de Rothschild

Des experts à l’écoute des entrepreneurs

Les banquiers du groupe Edmond de Rothschild mettent bénévolement leur savoir-faire au service des entrepreneurs dans le cadre de Scale Up. Pendant un an, ils apportent leur expertise financière pour conseiller les dirigeants dans le développement de leur activité, à la fois sur le plan stratégique et dans le cadre de leur levée de fonds, et leur ouvrent leur réseau.

Les avocats de Latham & Watkins et des professionnels de la communication du groupe Edmond de Rothschild participent également au programme Scale Up afin d’apporter leur expertise sur les enjeux juridiques et de communication.

Le programme en action : regards croisés de trois entreprises à impact positif et de leurs mentors

Depuis 2010, vingt-six entreprises ont ainsi « changé d’échelle ». Au-delà de la réussite du programme, Scale Up provoque des rencontres inédites et enrichissantes.

Simplon.co
Lutter contre le chômage en formant gratuitement
aux métiers du numérique

Simplon.co, cofondée par Frédéric Bardeau et Erwan Kezzar, propose des formations intensives gratuites pour apprendre à créer des sites web et des applications mobiles, et en faire son métier.

La formation s’adresse en priorité aux jeunes de moins de 25 ans, non ou peu diplômés, issus des quartiers populaires et des milieux ruraux, mais également aux demandeurs d’emploi, allocataires des minima sociaux et aux seniors en reconversion, ainsi qu’aux femmes et personnes en situation de handicap.

Ils ont été accompagnés par Christian Ménard, membre du Directoire de Edmond de Rothschild Corporate Finance :

« L’objectif pour moi, c’est de bien comprendre la stratégie de Frédéric Bardeau et de l’exprimer de manière claire, sans dénaturer cette soif d’entreprendre tout en la rendant compréhensible. »

Soieries du Mékong
Œuvrer à la formation et à l’autonomisation des femmes

Soieries du Mékong promeut l’autonomisation des femmes au Cambodge par la formation au tissage de foulards et d’accessoires en soie haut de gamme et l’accompagnement de ses artisans.

Dans le cadre du programme Scale Up, ils ont été accompagnés par Cynthia Tobiano, directeur financier du groupe Edmond de Rothschild :

« Ce que j’ai immédiatement apprécié, c’est l’énergie de Soieries du Mékong. Ils sont souvent dans une dynamique où les réflexions passent d’abord par les moyens, et ce qui est très intéressant, c’est de leur dire : “On arrête de penser aux moyens, que voulez-vous ? Vers où allez-vous ?” »

MicroStart
Le micro-crédit au service de la création d’entreprise

MicroStart a été créée en 2010 par Patrick Sapy avec le soutien de Maria Nowak, présidente fondatrice de l’ADIE. Avec six agences en Belgique, 16 salariés et un budget de 1,3 million d’euros, microStart est une institution de micro-finance qui a pour mission de financer et d’accompagner des créateurs d’entreprises et des indépendants n’ayant pas accès au crédit bancaire. Près de 800 microcrédits ont été octroyés depuis la création de microStart.

Ils ont été accompagnés par Gilles Nobécourt, Partner au sein d’Edmond de Rothschild Investment Partners :

« J’ai essayé de regarder ce que faisait microStart avec un angle différent en essayant de les amener à réfléchir à des modes de financement autres que ce à quoi ils étaient habitués. »